Développement urbain et raisons défensives

Grâce à la nature avantageuse de la Crète, notamment sa position géographique clé, et grâce à sa terre fertile, elle a attirée les assaillants et les conquérants pendant des siècles. La réalisation du système de fortification est dû, premièrement, aux Byzantins, qui ont occupé longtemps le territoire et aux Vénitiens qui les ont suivis. Les conquérants slaves, arabes et turcs ont obligé les seigneurs et les habitants de l’île et de Chania à poursuivre des renforcements ultérieurs.
Du milieu du XVIIème siècle jusqu’à la fin du XIXème siècle, les Turcs dominant le territoire ont conservé les murs et n’en ont pas fait de nouveaux. A la deuxième moitié du XIXème siècle, la ville commençait à s'étendre vers l’extérieur. La classe moyenne, les seigneurs, les commerçants et les personnages importants étrangers s’étaient aussi installés dans les banlieues riches, à l’extérieur des murs. Un parc public de style européen y a été construit en 1870.